Comment utiliser le thermomètre frontal ?

Le sujet démontre des signes de pâleur, une perte d’appétit ou une mauvaise humeur ? Il est peut-être dans un état fiévreux. Pour en avoir le cœur net, autant prendre sa température. Le thermomètre frontal s’avère être un bon outil pour mener à bien ce genre d’opération. Nous vous invitons à découvrir l’utilisation de cet appareil.

On dénombre deux types de thermomètres frontaux : le thermomètre avec contact, qui contient des cristaux liquides, et le thermomètre sans contact à infrarouge. Pour chaque variante, le mode d’emploi n’est pas le même.

Mode d’emploi du thermomètre frontal à cristaux liquides

utiliser thermometre frontal cristaux liquide

Facile à utiliser, ce thermomètre fonctionne sans piles. Comme son nom l’indique, c’est un thermomètre avec contact. Il suffit donc de l’apposer au niveau du front afin que les cristaux liquides déterminent la température. Ce simple procédé garantit pourtant un résultat fiable. Il implique de bien centrer l’appareil au moment de la prise de température.

Mode d’emploi du thermomètre frontal à infrarouge

Ce modèle est plus plébiscité. Il est commercialisé massivement, notamment après le retrait du thermomètre à mercure sur le marché. C’est un gadget révolutionnaire qui mesure la température à distance. Bien que son emploi se résume à viser le front, il faut tout de même connaître les bons gestes et les bons réflexes.

En s’équipant d’un thermomètre, notre objectif principal est de prendre la température d’une personne lambda. C’est un geste que l’on peut avoir au quotidien, selon les situations. Chez les femmes, cela peut se traduire par un suivi journalier de la température. Les parents s’en servent pour contrôler l’état de santé de leur enfant. Si vous avez un bébé, nous vous recommandons vivement l’utilisation d’un thermomètre frontal à infrarouge. Ce matériel raisonnable se manipule avec grand confort, et ce, sans entrer en contact avec la peau du bambin.

Avis test thermometre frontal auriculaire Vodool

Pour effectuer la prise, allumez l’appareil. Ensuite, approchez-le à 2 cm à peu près du front. Le thermomètre fera le reste tant que vous adoptez les bons gestes. Au bout de quelques variations, une valeur s’affichera sur l’écran. En d’autres termes, plusieurs chiffres vont se succéder avant de livrer le résultat final. La précision est à quelques degrés près de la température corporelle de votre enfant. En tout cas, le résultat présente souvent une marge d’erreur. Néanmoins, les concepteurs ne cessent d’améliorer ce point de manière à la réduire au maximum.

Comme vous pouvez le constater, c’est un appareil très facile à manipuler, à condition de bien le maîtriser. Il dispose d’un bouton sur lequel il faut appuyer avant de prendre la température. Chez certains modèles, il s’apparente à une gâchette à presser par le pouce. Puis, le résultat affiche quasi instantanément.

Les influences à éviter

Il est à savoir que la prise peut être influencée par les facteurs suivants : la transpiration, la respiration et les mèches de cheveux. Ces éventuelles perturbations externes risquent de fausser les résultats obtenus.

  • La transpiration

La transpiration est un phénomène naturel qui permet à l’organisme d’évacuer les déchets issus du métabolisme cellulaire. Elle peut bouleverser les résultats. Si le sujet a de la fièvre, la transpiration sera plus ou moins importante. Une fois en contact avec l’air ambiant, cette eau se refroidit légèrement. Si vous décidez de mesurer la température à ce moment, les conclusions seront faussées. Il est alors conseillé d’essuyer la sueur du front avant d’y poser votre thermomètre à cristaux liquides. Du moins, le thermomètre à infrarouge n’est pas exposé à ce risque. Quel que soit votre état, il va uniquement prendre en compte la température de votre front.

utiliser thermometre frontal transpiration

  • La respiration

Bien que cela puisse paraître bizarre, la respiration influence les résultats d’une prise de température. Sachez que cela prend effet lorsque vous respirez en direction du thermomètre. En fait, cette position va entrainer un courant d’air chaud. Or, le thermomètre ne va pas faire la distinction entre la chaleur générée par la fièvre et celle de la respiration. Il va alors considérer cette chaleur relative lors de ses mesures, d’où l’obtention d’un faux résultat.

  • Les mèches de cheveux

Les mèches de cheveux ont tendance à tomber sur le front. Certes, elles ne concernent pas tous les patients, à l’exception de ceux qui ont des mèches, courtes ou longues. Dans tous les cas, prenez le temps d’envoyer ces éventuels perturbateurs vers le haut. Sinon, ils vont se trouver entre le thermomètre et la peau. En conséquence, les mèches vont faire office d’isolants.

Avis test thermometre frontal infrarouge Hylogy

Or en tant que thermomètre frontal, ce dernier va uniquement considérer la température extracorporelle. Pour connaître la température interne et bénéficier d’une lecture juste, il faut ajouter un degré en moyenne.

Quoi qu’il en soit, le thermomètre infrarouge reste la bonne option si vous ne souhaitez pas réveiller votre bout de chou dans son sommeil. En cas de doute, il suffit de viser le bon angle. Ainsi, vous obtiendrez une valeur assez exacte dans l’immédiat.

Leave a Comment: