Comment fonctionne le thermomètre frontal ?

Faisant partie des thermomètres sans contact, le thermomètre frontal permet de prendre la température à distance. Dans une autre version, il s’utilise en contact avec la peau. Pour vous éclairer sur son fonctionnement, nous sommes revenus sur ses principes de base. Le but est de comprendre le mécanisme actionné par chaque variante.

Fonctionnement du thermomètre à cristaux liquides

Pour commencer, découvrons le mode de fonctionnement du thermomètre frontal à cristaux liquides. Sur sa partie sensible, ce type est constitué de cristaux liquides thermochromiques. Il prend généralement la forme d’une bandelette dont la face est adhésive. L’ensemble est protégé par du plastique souple. En fait, le cristal liquide est défini par un état intermédiaire situé entre les phases liquide et solide. On l’appelle mésophase. Son état est variable selon divers paramètres, à savoir la température et la concentration. Les changements de températures génèrent une réaction chimique. En principe, le cristal liquide se dilate sous l’effet de la chaleur. C’est de cette manière que l’on détecte une fièvre chez un patient.

thermometre cristaux liquide

Une fois placé sur le front, il mesure l’énergie générée par le corps. Il présente l’avantage d’être à la fois compact et léger, ce qui en fait un matériel pratique. En termes de prix, il est accessible à partir de 2 € l’unité.

Le thermomètre frontal à cristaux liquides réagit à la chaleur et révèle une couleur en fonction de la température frontale. Pour cela, il se dote d’un indicateur frontal à appliquer sur les deux extrémités du front, juste au-dessus des sourcils. Le temps d’action dure près de 15 secondes. En fait, c’est le temps qu’il faut pour qu’une couleur se stabilise. La lecture de la température se fait depuis une échelle sérigraphiée sur la bandelette. Il s’agit d’un mode d’emploi simple et sans danger pour déceler une fièvre éventuelle en cas de symptôme alertant. Cependant, il faut retirer 2,5 °C en moins de la valeur affichée pour avoir la température interne. Notons qu’il est à même de mesurer jusqu’à 40 °C. Un étui de protection est généralement fourni avec ce type de thermomètre frontal.

Fonctionnement du thermomètre à infrarouge

Le deuxième type de thermomètre frontal utilise la thermométrie infrarouge. Cet instrument détermine la mesure à partir du rayonnement infrarouge émis par la personne ou l’objet. Cette opération ne nécessite aucun contact direct. Ce phénomène obéit à des lois régissant le rayonnement qui ont été formulées par Planck et Boltzmann.

Pour un objet dont la température est supérieure au zéro absolu de 0 K (-273, 149 °C), le rayonnement naturel émis est proportionnel à sa température naturelle. Une partie de cette émission est le rayonnement infrarouge, celui utilisé pour mesurer la température. En fait, le rayonnement infrarouge émis pénètre l’atmosphère. L’élément détecteur peut repérer ce phénomène, tel que l’optique et la lentille. Le signal sera alors converti en une grandeur de sortie proportionnelle à la température dégagée. Cette conversion découle de l’amplification et du traitement numérique du signal. La valeur sera ensuite affichée et indiquée sous forme de signal.

avis test thermometre frontal infrarouge aesfee

Thermomètre frontal infrarouge Aesfee

On a affaire à l’émissivité de l’objet et du corps. Celle-ci indique le ratio entre le rayonnement réel d’un corps et le rayonnement d’un corps noir, et ce, à températures égales. Le corps noir assure une émissivité maximale de 1. Or, la réalité ne reflète aucune correspondance à cet objet idéal. En pratique, on se sert de capteurs pour mesurer les surfaces émettrices et atteindre jusqu’à 0,99 d’émissivité dans la plage de longueur d’onde souhaitée.

Ici, ce qui nous intéresse, c’est le détecteur infrarouge qui capte le rayonnement réfléchi par un individu. Celui-ci manifestant des symptômes grippaux, le thermomètre à infrarouge a pour rôle de confirmer son état. Tout se joue au niveau de son capteur. Le choix de ce dernier dépend du type d’application, sans oublier de considérer les conditions ambiantes. Dans le cadre d’un usage médical, un petit capteur fera l’affaire, tant qu’il peut mesurer la température corporelle.

Ainsi, chaque modèle repose respectivement sur un procédé chimique et une optique approfondie. Le mode d’emploi est assez similaire, mais les principes de base sont complexes. Ces connaissances pourront vous apporter des réponses sur l’aboutissement des thermomètres frontaux du commerce.

Maintenant que vous êtes avisés du mécanisme de fonctionnement des deux sortes de thermomètre frontal, il ne vous reste plus qu’à faire un choix. Si la bandelette à cristaux liquides s’avère abordable et incassable, le thermomètre à infrarouge garantit davantage de précision. L’écart de prix est aussi considérable. En s’équipant d’un seul appareil infrarouge, on peut acquérir une dizaine, voire une quinzaine de thermomètres à cristaux liquides

Leave a Comment: