bebe fievre

Comment gérer la fièvre du bébé ?

La fièvre est une réaction physiologique de défense de l’organisme face à une agression liée à une infection virale ou bactérienne. En général, elle est sans gravité et ne nécessite pas un traitement spécifique, à moins que la température ne dépasse 38,5 °C. Avant de prendre des mesures, vous devez déterminer son origine. C’est après cet examen que vous pourrez déterminer les gestes et adopter les premiers soins pour soulager cette épidémie.

Les causes de la fièvre chez un nourrisson

L’apparition de fièvre chez un bébé est principalement due aux infections virales et bactériennes. En fait, la prise en charge dépend de l’âge de votre bébé. Cette épidémie doit être prise au sérieux avant l’âge de 3 mois. Votre enfant peut être hospitalisé, d’autant qu’un bilan sanguin complet est nécessaire afin de déterminer l’origine de la montée de température.

bebe fievre causes

Lorsque le bébé atteint ses 6 mois, la fièvre sera très fréquente. C’est à partir de cet âge que des évènements particuliers se manifestent. La poussée dentaire, les différents vaccins, les gastro-entérites et les diverses infections en font partie. Les maladies banales, comme l’otite aiguë, la varicelle, la rhinopharyngite et la roséole font aussi grimper la température.

Comment prendre la température ?

Vous avez plusieurs façons de prendre la température de votre bout de chou. Le thermomètre électronique est un accessoire utile dans ce genre de situation. Évitez d’employer les thermomètres à mercure. Ces instruments médicaux sont désormais interdits. Avant toute utilisation, nettoyez le thermomètre avec de l’eau savonneuse, puis rincez. Prenez sa température à distance des repas et après 20 minutes de repos. Le résultat s’affichera après le signal sonore. Il suffit de lire ce qui est écrit. N’oubliez pas de le nettoyer encore une fois.

Avis test thermometre frontal auriculaire Vodool

Vous pouvez mesurer la température de votre enfant de différentes manières. La voie rectale est la plus précise et ne requiert aucune majoration. La voie buccale est recommandée pour les enfants de plus de 5 ans. Il faut majorer la température de 0,5 °C. La voie axillaire ou sous l’aisselle est indispensable pour avoir une évaluation, mais elle n’est pas vraiment précise. Vous devez aussi majorer de 0,6 °C. Enfin, la voie auriculaire consiste à placer le thermomètre dans le conduit de l’oreille. Vous aurez une mesure précise. Cependant, cette méthode est difficile à réaliser, car votre bébé risque de bouger et de ne pas se tenir en place. Ainsi, elle est déconseillée chez un enfant de moins de 2 ans.

Les premières mesures à prendre

En attendant de consulter un médecin, vous pouvez prendre certaines mesures afin d’améliorer le confort de votre bébé. Pour prévenir une surchauffe, commencez par le dévêtir. Inutile de le couvrir de vêtement. Au contraire, laissez-le en body. Enlevez toutes les couvertures pour que la chaleur s’évacue rapidement. Veillez à ce que sa chambre soit bien aérée. La température de la chambre doit être comprise entre 18 et 19 °C.

Puisque votre bébé transpire beaucoup, vous devez lui donner de l’eau le plus souvent possible. Le risque de déshydratation est accru. Vous pouvez aussi le mettre au sein ou lui donner des solutions de réhydratation. Remplacez le drap de votre bébé en plaçant sous sa tête un oreiller en coton. Changez-le une fois humide. Contrairement aux tissus synthétiques, les matières naturelles favorisent mieux l’évacuation de la transpiration.

bebe fievre thermometre frontal

L’application de poche de glace ou de tissu humide sur le front ainsi que sur le reste du corps est déconseillée. Cela occasionne une gêne supplémentaire. Inutile de lui faire prendre un bain tiède, c’est-à-dire 2 °C en dessous de sa température. Cela augmente le risque de convulsion. Cette dernière solution est tout de même recommandée s’il aime prendre un bain et que cela ne l’embarrasse pas.

Quelques remèdes naturels pour baisser la fièvre

La fièvre affaiblit tout l’organisme. C’est tout à fait normal si votre enfant préfère rester au lit pour dormir. Laissez-le se reposer. Cela lui permettra de se remettre sur pied rapidement.

Lorsque votre enfant présente de la fièvre, inutile de le forcer à manger. Cette épidémie peut avoir un effet coupe-faim. Son appétit reviendra lorsque la fièvre aura disparu. Cependant, il ne faut pas le mettre à la diète. Vous devez au moins lui faire manger quelque chose de léger pour qu’il combatte l’infection. Privilégiez les bouillons de légumes ainsi que les jus de fruits frais ou de légumes. Donnez-lui beaucoup d’eau pour mieux récupérer des forces.

bebe fievre remedes naturelles

L’infusion de tournesol est aussi un remède de grand-mère efficace. Cette plante a la capacité de faire baisser la fièvre instantanément. Procurez-vous des pétales séchés de cette fleur chez le magasin du coin. Versez quelques-uns dans une casserole contenant de l’eau bouillante. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce que l’eau se refroidisse. N’oubliez pas de filtrer avant de boire. Si besoin, vous pouvez ajouter une cuillerée de miel pour adoucir le goût. Donnez cette boisson à votre enfant toutes les huit à dix heures.

À quel moment consulter un médecin ?

La consultation d’un médecin est nécessaire si la fièvre persiste pendant plusieurs jours. Parfois, elle s’accompagne de signes qui doivent vous alarmer. Dans ce cas, il faut directement aller à l’urgence. Voici les symptômes à prendre en compte :

Observez bien son état de santé. Lorsque son état s’aggrave, votre bébé refuse catégoriquement de manger et de boire. Sa peau devient pâle ou marbrée. Sa bouche devient sèche et il urine à peine. Il émet des cris plaintifs et somnole lorsqu’il dort. Parfois, il peut vomir et avoir une raideur au niveau de la nuque, de la diarrhée ou encore des problèmes respiratoires. Si la fontanelle gonfle, il s’agit d’une méningite qui nécessite une urgence médicale immédiate.

bebe fievre medecin

De temps à autre, la fièvre s’accompagne de convulsions fébriles. Votre enfant est secoué par des spasmes musculaires. Ses membres s’agitent d’une façon involontaire et discontinue. Il peut perdre connaissance et retrouver son état normal en quelques minutes. Cet état ne dure que quelques instants. Selon les spécialistes, la crise de convulsion n’est pas liée à la fièvre. C’est une maladie génétiquement prédisposée.

En cas de doute, vous pouvez toujours demander conseil auprès d’un médecin généraliste ou d’un pédiatre qui connaît bien votre enfant. Il vous dira ce qu’il faut faire et ce qui est le mieux pour lui.

Leave a Comment: